“Ca ne sert à rien”, “on ne parle pas des vrais sujets”, “C’est beaucoup trop long”…. le constat sur l’inefficacité des réunions est largement partagé, les exemples pullulent et les jugements sont souvent très acides. Les participants y vont avec des pieds de plomb, et celui qui doit la gérer ne sait pas trop comment s’y prendre. L’omerta s’installe doucement car les rôles tournent….et de participant dans une réunion, on se retrouve à en animer une le lendemain. Alors mieux vaut ne pas trop l’ouvrir! La réunion serait devenue “statutairement” inefficace. Est-ce devenu un consensus?
C’est tout comme!
Les ordinateurs portables sont ouverts en face de soi, les smartphones sont consultés : on ne peut pas perdre de temps! Et pourtant, qu’est-ce qu’on en perd en s’arrangeant de la situation!
Serait-il préférable de ne rien changer? Peut-être. Réussir une réunion est une oeuvre collective qui nécessite la conjonction de plusieurs paramètres : Etre co-responsable. Avoir un objectif . Exercer son leadership. S’engager. Dire non. Ecouter. Etre authentique. Changer de point de vue. Parler des difficultés. Demander clairement. Dire oui……
….Mieux vaut-il continuer à lire ses mails? Ou est-ce le moment de progresser collectivement?
3 Commentaires
  1. sandrine fougeirol du boullay

    Votre message arrive à pic
    j’ai une réunion d’équipe demain, qui au fil du temps est devenue sans intérêt
    je vais la commencer en lisant votre article…
    sandrine

    • C’est une idée “amusante”
      Vous me direz si ça a produit quelque chose?
      Winoc

  2. wattelle

    Bonjour Winoc, constat intéressant et réflexion à mener, en tout cas cela me fait penser à notre “fameux ” sujet sur l’écoute active … Myriam

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

EffacerEnvoyer