Voici une vidéo qui présente les bénéfices du co-développement. Cette interview était destinée à un club de DRH. Dans la suite de ce billet, vous trouverez quelques éléments concrets sur le déroulement de cette démarche.

 

> Pour qui?

Les managers et les dirigeants qui souhaitent développer leurs compétences managériales de façon innovante, impliquée et pragmatique

> Comment ça se passe?

L’atelier est constitué de 6 à 8 membres maximum + le facilitateur

Le groupe se réunit pour une séance de 4 heures

Un ou deux cas apportés par les participants peuvent être traités pendant une séance

6 à 8 séances par an

 

l> Comment se déroulent les séances?

Selon la méthode de Payette et Champagne introduite en  France par l’Association Française de Co-Développement, la séance de co-développement se déroule en 6 étapes  (source afcodev.com, voir tableau ci-après) qui permettent de

capture-d_c3a9cran-2014-01-02-c3a0-17-34-36

– Présenter son cas, être questionné par les autres membres du groupe, recevoir des feed-back, conseils et retour d’expérience

– Etre ressource pour les autres participants qui exposent leur cas en posant des questions et en leur faisant un feed-back

> Quels bénéfices?

Une écoute structurée qui développe :
  • de la pertinence pour faire avancer le client (celui qui expose son cas)
  • de la bienveillance pour créer les conditions de l’échange
  • de la rigueur pour comprendre une situation
Soutien et prise de recul :
  • Climat de confiance et cadre protecteur grâce aux “règles du jeu” posées par le facilitateur
  • Chacune des problématiques est traitée avec ouverture et authenticité, hors des enjeux  de développement de carrière et des jeux politiques….tout en étant entre pairs.
  • Des solutions concrètes apportées par les participants pour sortir des situations bloquées
Les groupes de co-développement sont particulièrement pertinents dans les contextes suivants :
> Après un programme de formation au management pour des cadres expérimentés. Le co-développement aidera à la transférabilité des acquis au quotidien
> Après une réorganisation ou un rapprochement d’équipe, afin de développer la connaissance mutuelle, le sentiment d’appartenance et favoriser l’émergence d’une culture commune.
1 Commentaire
Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

EffacerEnvoyer